Page publique
www.mairie-quievy.fr
Commune de QUIEVY
http://www.mairie-quievy.fr/public/perso/img-r52-a42.jpg

sous menu
LA COMMUNE
► bienvenue
► Le mot du Maire
► Le Conseil MUNICIPAL
► Informations municipales
► les commissions municipales
► Infos publiques
► Historique
► L'ECOLE
► Recensements
► Règlement intérieur de l'école
► Le Service Périscolaire

calendrier
Mois précédent Mai 2017 Mois suivant
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.mairie-quievy.fr/public/img/loupe.gif

Règlement intérieur de l'école


REGLEMENT INTERIEUR
 
HORAIRES DES COURS : Lundi Mardi Jeudi Vendredi ( Le matin de 8h30 à 12h00 . L’après-midi de 14h00 à 16h30 )
Soutien scolaire →Le mardi et le vendredi de 16 h 30 à 17 h 30 (selon un calendrier qui sera remis aux familles) 
               
Article 1 : L’école est ouverte le matin dès 8h20 et l’après-midi dès 13h50.
Les élèves arriveront au plus tôt 10 minutes avant le début des cours. Ils pourront attendre en sécurité dans le sas prévu à cet effet sous la responsabilité de leurs parents. Une fois entrés dans la cour, ils n’ont plus le droit d’en ressortir.
La responsabilité des enseignants ne débutera qu’à partir de l’entrée des élèves dans la cour de récréation ( grille grise ) pour les primaires et dans les classes pour les maternelles et non dans le sas de sécurité. Il est strictement interdit aux primaires de pénétrer dans les locaux scolaires avant le début des cours ( 8h30 ou 14h00 ).
Au signal des maîtres de service, les élèves cesseront immédiatement leurs jeux et puis viendront se ranger en marchant à l’emplacement qui leur aura été indiqué.
 
Article 2 : Il est interdit aux élèves de pénétrer dans la cour ou les locaux scolaires avant l’heure réglementaire, de s’y attarder après l’heure de la sortie.
Seuls les parents devant amener ou rechercher leurs enfants dans les classes maternelles sont autorisés à pénétrer dans la cour. Les autres parents attendront leurs enfants à l’extérieur de l’école. Un sas de sécurité a été prévu à cet effet.
Les élèves, accompagnés de leurs parents ou non, ne s’attarderont pas dans la cour. Pour la classe de GS-CP, les élèves de GS seront remis à leurs parents par l’enseignant dans la classe.
La surveillance s’exerce dans la limite de l’enceinte des locaux scolaires, de l’accueil jusqu’à la fin des cours. Les élèves sont alors pris en charge par le service de restauration, de garderie ou rendus aux familles. Pour les primaires, les élèves seront rendus à leur famille à la grille grise. Pour les maternelles, les enfants sont repris par les parents ou par toute personne nommément désignée par écrit et présentée par eux à la Directrice de l’école.
Il est strictement interdit aux primaires de pénétrer dans l’enceinte des locaux scolaires après la fin des cours.
L’entrée des chiens même tenus en laisse est interdite.
 
Article 3 : Un enfant ne pourra sortir de l’école avant l’heure réglementaire, sans la permission exceptionnelle de l’enseignant ; cette permission doit être demandée par les parents par écrit. Les parents devront prendre leur enfant à l’école.
 
Article 4 : Les élèves se présenteront à l’école dans un parfait état de propreté.
Comme tous les établissements scolaires, notre école est régulièrement touchée par des épidémies de poux. Il est indispensable que la chevelure de chaque enfant soit examinée régulièrement, et qu’en cas de doute, les traitements appropriés soient mis en oeuvre immédiatement. Ce n’est que grâce à la vigilance de chaque famille que ces épidémies peuvent être limitées.
 
Article 5 : L’inscription à l’école maternelle implique l’engagement, pour la famille, d’une bonne fréquentation
souhaitable pour le développement de la personnalité de l’enfant et le préparant ainsi à recevoir la formation donnée par l’école élémentaire. A défaut d’une fréquentation régulière, l’enfant pourra être rayé de la liste des inscrits et rendu à sa famille par la directrice de l’école qui aura préalablement à sa décision, réuni l’équipe éducative prévue par l’article 21 du décret du 6 septembre 1990.
 
Article 6 : Obligations incombant aux personnes responsables en ce qui concerne le respect de l’assiduité de leur enfant.
L’école est obligatoire dès l’âge de six ans. De ce fait, lorsqu’un enfant manque momentanément la classe, les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaître les motifs de cette absence au maître de la classe. Un billet écrit sera exigé pour justifier de l’absence de l’élève.
Tout manquement à l’obligation scolaire, jugé non valable par la Directrice est passible d’un signalement auprès de l’Inspecteur d’académie qui pourrait être amené à prendre les mesures nécessaires à la lutte contre l’absentéisme. La responsabilité des personnes responsables pourra être engagée et aboutir à une suspension ou une suppression des allocations familiales ou à des sanctions pénales.
 
Article 7 : En cas de maladie contagieuse, la famille est tenue de fournir un certificat médical de non-contagion pour que l’enfant puisse réintégrer la classe.
 
Article 8 : Les enfants entreront et sortiront de leur classe en silence, en bon ordre et sans bousculade.
 
Article 9 : Nous demandons aux familles de veiller à ce que l’élève n’ait que le matériel utile à la classe.Tout objet inutile au travail scolaire sera confisqué.
Une peluche avec les nom et prénom de l’enfant sera tolérée pour les élèves de petite section de maternelle.
Livres et cahiers doivent être maintenus en bon état. Tout matériel perdu ou détérioré devra être remplacé par la famille.
 
Article 10 : Les élèves seront polis envers les enseignant, toute autre personne travaillant à l’école et leurs camarades. Toute forme de discrimination (racisme, antisémitisme, homophobie, sexisme), d’harcèlement discriminatoire portant atteinte à la dignité de la personne, tous propos injurieux ou diffamatoires sont rigoureusement interdits.
 
Article 11 : Les élèves respecteront leur environnement : des poubelles sont à leur disposition dans la cour de l’école et dans les classes.
 
 
Article 12 : Au cours des récréations, les jeux doivent être modérés. Les élèves s’abstiendront de jeux violents, de querelles,... Il est absolument défendu de lancer des projectiles (cailloux, bâtons, gravier,...) même vers les parties désertes de la cour. Il est expressément défendu de cracher.
 
Article 13 : Les blocs sanitaires ne sont pas une aire de jeu. Pas plus d’un élève ne se trouvera dans chacun des W.C.
 
Article 14 : L’entrée des classes est rigoureusement interdite aux élèves pendant les récréations.
 
Article 15 : Il est défendu de toucher, sans autorisation, au matériel d’enseignement, aux ustensiles et appareils divers installés dans l’école.
Les élèves ne doivent ouvrir ni fermer portes et fenêtres sans permission.
 
Article 16 : Non seulement les élèves ne s’empareront pas de la propriété d’autrui, mais ils la respecteront comme si elle était la leur.
 
Article 17 : Il est conseillé de donner un en-cas pour les récréations. Cependant, sucettes, chips, chewing-gum, boissons conditionnées dans des boîtes métalliques sont rigoureusement interdits pour des raisons de sécurité.
 
Article 18 : Si un enfant se blesse, même légèrement en classe ou dans la cour, il doit en informer immédiatement son maître. S’il en est empêché ou s’il ne le fait pas, ses camarades doivent le faire pour lui.
 
Article 19 : La fréquentation de la piscine et la pratique des activités sportives entre dans le cadre des activités scolaires obligatoires. Il est demandé:
- Un certificat médical pour une exemption de longue durée
- Un billet écrit des parents pour la dispense exceptionnelle d’une seule séance.
En cas de litige, le médecin scolaire est habilité à convoquer les parents et à examiner les raisons de cette dispense.
L’enfant ne pourra reprendre les activités avant la fin de la date de la dispense que s’il est muni d’un certificat médical de reprise.
 
Article 20 : Pour la pratique du sport à l’école, une tenue de sport est souhaitée.
 
Article 21 : Pour la classe maternelle, les parents ou les personnes responsables désignées par eux sont tenus de conduire et rechercher les enfants jusque dans la classe où les attend l’enseignant, en respectant strictement les horaires. L’exclusion temporaire de l’enfant, pour une période ne dépassant pas une semaine, peut être prononcée par la Directrice, en cas de négligence répétée ou de mauvaise volonté évidente des parents pour reprendre leur enfant à la sortie de chaque classe.
Il est demandé aux parents de sortir rapidement de l’école, sans s’attarder dans la cour, pour des raisons de sécurité.
 
Article 22 : Toute entrevue avec un enseignant est possible : une demande préalable doit être faite, afin de respecter les obligations de chacun. Lors de cet entretien, la courtoisie et le respect mutuel sont de rigueur. Aucune atteinte à un membre de la communauté éducative qu’elle qu’il soit ne sera toléré.
Les parents peuvent contacter à tout moment leurs représentants au sein du comité de parents élus au conseil d’école afin de leur faire part de leurs remarques éventuelles.
 
Article 23 : Dans le cadre du respect de la laïcité, les signes et les tenues qui manifestent ostensiblement une appartenance religieuse sont interdits.
 
Article 24 : Les goûters organisés par les parents d'élèves pour les anniversaires des enfants en milieu scolaire sont des moments importants de la vie scolaire. Il est cependant important que l'élaboration de ces aliments soit faite en s'entourant de tout le soin nécessaire pour éviter les risques pour ces consommateurs.
En particulier, tous les moyens doivent être mis œuvre pour limiter les risques que peuvent présenter certaines denrées très périssables si elles ne sont pas fabriquées et conservées dans des conditions adéquates.
Par conséquent, si les parents veulent fêter l’anniversaire de leur enfant à l’école, seuls les produits suivants seront autorisés à l’école : fruits frais, gâteaux au yaourt, génoises, cakes et biscuits secs (sablés, tuiles, etc.)
Les produits à conserver au froid type desserts lactés, yaourts, gâteaux au chocolat, crêpes, ainsi que les gâteaux à base de crème chantilly, gâteaux à base de crème pâtissière, mousse au chocolat et truffes ("bonbons") au chocolat sont totalement interdits.
 
Les parents sont invités à apporter leur concours aux enseignants en ce qui concerne l’application du présent règlement.
 
En cas de manquement grave à la discipline de l’école ou au respect de ce règlement, l’équipe éducative est habilitée à prendre des sanctions à l’encontre de l’élève ou des élèves concernés.
 
Le présent règlement sera lu et commenté en classe. Il sera signé par les parents et restera constamment affiché.
 
                                                                                                             La Directrice E.MORIAUX

Copyright (c) 2005 Imaweb - Tous droits réservés. http://www.mairie-quievy.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter Une production Imaweb